Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 mai 2015

Savoir dire

Lampe de chevet allumée

La seule qui ait encore une ampoule.

Ce lieu c'est sûr est abimé

Ce lieu, c'est sûr, est attaqué par l'usure

Du temps qui passe du temps qui hurle

Et fait l'impasse sur nos blessures.

 

Lampe de chevet allumée

Lumière qui veille à ne pas griller

A ne pas s'éteindre à ne pas mourir

Comme tous les mots qui faisaient maigrir.

 

Et depuis qu'ils m'ont quittée je suis grosse

Grosse de tant de silence de tant de vide

Qu'est-ce que tu deviens?

Je deviens grosse

Et j'sais plus dire.

 

 

Lampe de chevet allumée

Si c'est une flamme c'est déjà bien

Si c'est un feu va-t-il céder?

Si c'est un incendie qu'il soit mien

 

Qu'il s'éternise un peu

Dans cette pièce en clair-obscur

Qu'il ravive au mieux

La grâce des mots qu'on murmure.

 

Qu'est-ce que tu deviens?

Je suis heureuse!

Ah! ça c'est bien!

Oui mais....

 

 

Je ne sais plus dire.

 

Une pierre

Une hâte mystérieuse nous appelait.

Nous sommes entrés, nous avons ouvert

Les volets, nous avons reconnu la table, l'âtre, 

Le lit; l'étoile grandissait à la croisée, 

Nous entendions la voix qui veut que l'on aime

Au plus haut de l'été

Comme jouent les dauphins dans leur eau sans rive.

 

Dormons, ne nous sachant. Sein contre sein,

Souffles mêlés, main dans la main sans rêves.

 

(Yves Bonnefoy, Les planches courbes)

 

Le mail disait que bientôt cette page disparaîtrait. Et je n'aurais pas dû m'en attrister, et je n'aurais pas dû revenir comme une femme divorcée qui, le temps d'une nuit, revient voir son mari, pour que la lumière ne soit jamais totalement éteinte.

C'est drôle, mais cet espace là, je ne veux pas qu'il meurt. Pas encore.

08 août 2012

Cartons

Cette adresse n'est déjà plus la mienne.

Je mets mes mots en cartons

Et pars les ouvrir plus loin.

Merci, lecteurs, merci pour ce bout de chemin.

 

Semola.

 

23 mars 2012

Traité de réparation

Diagnostic:

Je suis cassée.

Un peu fêlée

Pas habituée

A ne pas t'en parler.

 

Diagnostic:

Besoin de me réparer

Avant de me noyer

De ne faire plus que

Des rimes en -é

 

Diagnostic:

Je vais devoir travailler

Ecrire et me ré-enchanter

Apprendre à oublier

A pardonner

A moins me blâmer.

 

La route est longue et pleine de frustation

La lutte pour la réparation.

20 mars 2012

L'amère

Je fais des colliers d'indifférence

Avec vos perles acides.

J'enfile des boules d'ignorance

Et jamais je n'y rechigne.

 

Je m'en décore, je m'en maquille

De vos facéties si puériles

De vos haines d'un jour

De vos amours volatiles

De votre silence, je m'en maquille

 

Je m'en balance.

Je vous dénie

Vous répudie

Je m'en répugne.

 

Je m'en habille

De vos messes-basses

De vos messages

En contre-bas

Je vous tabasse

Avec mes mots

Avec ma plume

Mon petit stylo

 

J'enfile des perles d'amertume

Sans sourciller, sans m'arrêter

J'en mange le soir sous la lune

Et le matin sur l'oreiller.

 

Je m'en décore

De vos tâches d'être

De vos lachetés

 

 

Je suis l'amère

Qui vous maudit

Quand vous dormez.